Ministère de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement

Sceau de Republique Gabonaise

Lutte contre la vie chère: Les opérateurs économiques interpellés par le Ministre Délégué

Logo

Le ministère de l’Economie a organisé, le 30 novembre, à l’endroit des opérateurs économiques du Gabon, un séminaire d’information sur le respect de prix réglementés des marchés et de bonnes pratiques d’hygiène.

 

«Echanger avec les opérateurs économiques, sur les efforts du gouvernement dans la lutte contre la vie chère, mais aussi de susciter et recueillir leurs contributions afin que celles-ci soient traduites en actions publiques dans l’amélioration des conditions de vie des populations, conformément à la volonté du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba». Tel est, selon le ministre délégué à l’Economie, Pascal Houangni Ambourouet, le but visé par le séminaire organisé par son département ministériel à l’endroit des opérateurs économiques du Gabon.

L’échange qui s’est voulu pédagogique, a permis de développer pour cela, des thématiques liées aux bonnes pratiques d’hygiène applicables dans la distribution des produits alimentaires, le respect des prix règlementés, l’homologation des prix, les règles de facturation et l’information du consommateur sur les prix.

Développée par Jean placide Ebang, la thématique sur les bonnes pratiques d’hygiène a consisté à définir les catégories de produits alimentaires, d’expliquer la loi n°14/98, règlementant leur conservation, le transport, l’entreposage ainsi que les sanctions pécuniaires composées des amandes allant de 100. 000 à 4.000.000 de FCFA, infligées à tous les contrevenants à cette loi.

L’information du consommateur sur les prix a permis quant à lui, de démontrer grâce à Alex Ngoni, l’importance de l’information sur le prix, les dispositions règlementaires sur les produits et les services, ainsi que les sanctions allant de 5.000 à 300.000.000 FCFA infligées à tout contrevenant à la loi 29/63 portant règlementation des prix en République gabonaise. En ce qui concerne les règles de facturation, le respect des prix réglementés, l’homologation des prix de conditions de vente et les règles de facturation, elles ont contribué à appréhender, grâce à Emelie Obame Mezui et Petro Dianga Gazi, les différents principes, les champs d’application de règles de facturation, les obligations des opérateurs pour les différents barèmes de facturation, mais aussi toutes les sanctions auxquelles sont exposés les opérateurs économiques en cas de contravention.

Ce séminaire a permis également de faire le point sur les efforts consentis par l’Office de ports et rades du Gabon (Oprag) et le Conseil gabonais de chargeurs en matière de lutte contre la vie chère. Pour le seul cas du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), il a contribué grâce à un abattement de 9% accordé aux opérateurs économiques de 2013 à 2016, sur la Commission de droit de trafic CDT sur tous les produits importés. Ce qui équivaut à 1.257.225.412 FCFA.

Pascal Houangni Ambourouet, a rassuré les opérateurs économiques sur la volonté du gouvernement à tout mettre en œuvre afin de les accompagner dans leurs activités, à travers des prix des produits sur le marché qui soient soutenables par l’ensemble de populations.


Publié le : 08 / 12 / 2016

Connexion Visiteur en ligneConnexion