Ministère de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement

Sceau de Republique Gabonaise

Signature des contrats entre l’Etat et les villes.

Logo

 

Ces deux journées ont été nécessaires pour que tous les acteurs présents soient au fait des modalités d’exécution du pdil2. Au terme de cette grande messe, le gouvernement s’est engagé à tenir son rôle sur ce projet, en signant avec chaque commune un contrat de ville. La formulation des recommandations et la remise d’une dotation de matériel en informatique aux équipes municipales, ont mis un terme à cette cérémonie.

 

Au terme de l’atelier de lancement de la deuxième phase du plan de développement des infrastructures locales(PDIL2), un volet du programme des travaux d’intérêt public pour la promotion de l’entreprenariat et de l’emploi(TIPPEE) mis en œuvre depuis 20ans sous diverses appellations. Des contrats Etat-Villes ont été signés le 17 Février 2017 dernier à Libreville.

La cérémonie officielle était présidée par le Ministre Délégué de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable Noel MBOUMBA, accompagné de Mathias OUTOUNGA OSSIBADJOUO, Ministre du Budget et des comptes Publics et de Madame Lucienne ONGOUWALANGA AWORE, Ministre Déléguée à l’Intérieur qui se sont attelés à cette tâche de signature de contrats avec les Maires des neufs chefs-lieux de provinces du Gabon. Ces contrats traduisent le partenariat qui existe entre l’Etat et ses partenaires institutionnels que sont les collectivités locales. Ils sont ainsi considérés comme étant des outils de développement efficaces de la planification locale. Une sorte de solution certaine aux problèmes urbains.

« le Gouvernement, en signant avec chaque commune un contrat de ville, vient de s’engager à tenir son rôle dans ce projet commun de développement économique et social », avait déclaré le Ministre Délégué Noël MBOUMBA, lors de son allocution circonstancielle pendant la clôture du dit atelier. A travers ces contrats, les communes seront dotées des plans développement local et des actions de renforcement des capacités, qui vont améliorer l’efficacité des ressources financières propres. En sachant que « le développement est comme le tonneau des Danaïdes, une tache sans fin », a indiqué Noël MBOUMBA.

Deux journées de travaux, un atelier qui n’avait pas la langue de bois. Édifiés, sensibilisés, les maires ont rendus compte des activités sur le processus de mis en œuvre du projet de développement des infrastructures locale phase 2 (pdil2) et signer les contrats de ville. Jamais un atelier n’a eu autant d’importance.

le Ministre délégué auprès du Ministre de l’intérieur, Lucienne Ogouwalanga Awore , s’était félicitée, du bon déroulement de l’appareil administratif des collectivités locales et de l’apport du principal partenaire qu’est la Banque Mondiale. Madame le Ministre avait également salué la volonté du chef de l’État dans l’accélération du processus des nouveaux outils de coopération entre les villes et l’État après avoir reconnu les carences existante dans le secteur urbain.

Publié le : 31 / 03 / 2017

Autres Informations-

Connexion Visiteur en ligneConnexion