Ministère de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement chargé de la promotion des Investissements Publics Privés

Sceau de Republique Gabonaise

Conférence de haut niveau sur "Une dette soutenable pour une croissance durable "

Logo
Monsieur Jean-Marie OGANDAGA, Ministre de l'Économie de la Prospective et de la Programmation du Développement chargé de la Promotion des Investissements Publics Privés participe activement ce mardi 7 mai 2019  à Bercy (Ministère français de l'Économie et des Finances) à une Conférence de haut niveau sur "Une dette soutenable pour une croissance durable ".
Après le discours d'ouverture de Monsieur Bruno Le Maire, Ministre de l'Économie et des Finances, des propos liminaires de Monsieur Taro Aso, Vice Premier Ministre et Ministre des Finances du Japon et de l'intervention de Madame Christine  Lagarde, Directrice Générale du FMI, les discussions ont commencé autour d'un panel sur le financement vertueux du développement. 
En effet, l'augmentation de l'endettement au niveau mondial, notamment dans les pays en développement, constitue une source de préoccupation croissante pour la communauté internationale.
De nombreux pays en développement ont d'importants besoins de financement, notamment pour leurs projets d'infrastructures. C'est pour cette raison que le Forum de Paris organise ce 7 mai 2019, avec le soutien de la présidence japonaise  du G20, cette conférence de haut niveau sur les moyens à garantir pour un financement soutenable du développement.
Monsieur Jean-Marie OGANDAGA, Ministre de l'Économie a réaffirmé que le réel défi est d'assurer que ces financements soient octroyés dans de bonnes conditions et qu'ils soutiennent le développement et la croissance sans pour autant conduire à une dette publique excessive.
Les discussions se sont poursuivies sur 3  sessions de travail restreintes:
- Réduire les vulnérabilités liées aux trajectoires d’endettement dans les pays en développement;
- Assurer un financement soutenable et équitable des infrastructures;
- Préserver la soutenabilité de la dette dans des conditions financières moins favorables.
Dans cette 2ème session de travail, Monsieur le Ministre de l'Économie a réaffirmé la nécessité pour les bailleurs de fonds d'accompagner le Gabon dans le financement des infrastructures pour l'atteinte des objectifs de développement durable (ODD).
Au terme de cette conférence de haut niveau, on retiendra selon les statistiques que les vulnérabilités liées à la dette ont considérablement augmenté dans les pays en développement  à faible revenu et que l'un des facteurs  explicatifs de cette tendance est l'évolution notable de la structure de la dette.  Les recommandations préconisées vont dans le sens de l'amélioration de la transparence de la dette et la gestion des finances publiques et ceci en application des pratiques de financement équitables, transparentes et soutenables.
Sur le financement soutenable et équitable des infrastructures, les recommandations vont dans le sens d'une adoption  des règles d'investissement équitables au niveau international pour améliorer la qualité des projets d'infrastructure et la préparation des projets tout en soutenant les pays en développement dans leurs efforts de renforcement des capacités.
Enfin, sur la préservation de la soutenabilité de la dette dans des conditions financières moins favorables, il est à retenir que la dette a atteint des niveaux historiques dans le monde entier et que son refinancement dans les années à venir pourrait être particulièrement difficile dans certains pays, dans un contexte de normalisation progressive de la politique monétaire dans les pays avancés. Les recommandations portent sur l'aide au développement des marchés financiers nationaux, le soutien des efforts visant à aider les pays à bénéficier des flux de capitaux tout en préservant la stabilité financière et le renforcement de la surveillance pour prévenir les risques.

Publié le : 07 / 05 / 2019

Connexion Visiteur en ligneConnexion